Compteur de visites

Encore une saison qui se termine, une saison que je nommerai « la remotivation ».

En 2015, j’ai participé à L’IRONMAN de Vichy et je peux dire que j’ai eu du mal à m’entrainer, du mal à prendre du plaisir. Et sans plaisir dur de se surpasser !!!

   bilzen interv

Alors j’ai pris la décision de faire cette saison 2016  en mode récréatif, courir en famille, entre amis et m’amuser sur toutes les différentes courses, les ¼, les Xterra, contre la montre en équipe, raid, duathlon VTT, Trail, et j’en passe.

Cela m’a beaucoup apporté et la motivation est revenue à 100%

En prime, je me suis qualifié pour les championnats du monde à Rotterdam en 2017.

On passe déjà à la saison 2017, deux gros objectifs :

L’IRONMAN DE LANZAROTE et le championnat du monde distance olympique en passant par Le XL de Geradmer avec le club.

Bon entrainement hivernal à tous.

Jon

clm tri chièvre

                                   vtt 

Le 6 éme Ironman et toujours autant d'émotions, si pas plus!!

L'Ironman de Barcelone entre potes, vraiment magique!!! Le soleil était présent de jeudi à samedi et le matin de la course : le déluge! L'eau sortait des égouts, obligé de mettre sa combi le plus tôt possible pour ne pas avoir froid, des concurrents qui remballaient leurs affaires, les organisateurs qui se demandaient s'ils allaient donner le départ...

Après 30minutes de décalage, le départ est donné!!! Un très mauvais départ, je n'arrive pas à prendre mes marques et je suis dans la masse... Je me déporte tout à droite pour être bien tranquille et j'arrive à retrouver ma nage!! Une natation pas terrible mais je sors encore bien!!! Très bonne transition et en route pour le vélo....

Je pars seul avec une magnifique allure, pas beaucoup de monde sur les routes, les pros sont loin!!! Je fais ma course, je dépasse... demi tour vent de face, toujours une bonne allure mais je vois bien les groupes arriver... je continue et me retourne, un groupe!!! seul contre tous, le calcule est vite fait! Je me retrouve milieu de groupe. Que des machines, 39 de moyenne et des pointes à 45km/h. Vous allez me dire DRAFTINGGGGGG, et bien non un arbitre est resté du début à la fin avec nous, le moindre mètre trop près et il nous sifflait!!! Pas beaucoup de cartons mais il faisait régner l'ordre. On était le premier groupe après les pros donc pas un ploton de 50 coureurs!! Je savais que je ne devais pas lacher ce groupe et que je devais serrer les dents. A part quelques avions de chasse qui nous dépassaient (Antoine Perche;) nous restions à distance des autres!!! Les deux tours se terminent, il ne reste plus que le petit demi tour... Nous avons pris le demi tour et sommes tombés dans un immense groupe, on prend vite les premières places mais bien sûr beaucoup s'intercallent. Impossible de prende ses distances, dès que tu freinais pour te mettre à distance règlementaire, un autre se mettait devant. Un arbite arrive, siffle, je lui fais un geste pour dire que c'est impossible de bouger, elle ne me met pas de carte mais écrit quelques chose, donc je ne fais pas attention!!! Le parcours se termine avec une magnifique moyenne!!

La course à pied démarre, je ne me pose pas de question, je pars sur une très bonne allure on verra bien jusque où cela m'emmènera... après 10km Nico me rattrappe et un peu après le moral ne fait qu'une chute libre : plus de jambes, beaucoup de questions,...!!!! Tous ces sacrifices pour ça???? Je pense à ma fille, à ma femme... je dois me reprendre, à ce moment là mon papa me dit: Allez, mon grand, tu as encore 1h15 pour être en SUP 10h!!! Et là, je repars avec une belle foulée et termine cette Ironman dans la douleur mais fier d'avoir été au-dessus de mes limites pour moi et mes proches en 9h36 : mon record personnel!!!

Nico, m'attendait derrière la ligne! Lui qui à travaillé tellement dur pour devenir un IRONMAN en 9h01 s'il vous plaît!!! Félicitations à lui, encore une belle page de tournée!!!

Et Félicitation à Thierry, qui a aussi été jusqu'au bout et qui est devenu un homme de fer, quel trio;)

 

Ce ne sera que le lendemain que l'on m'apprend que je suis discalifié! Déçu que cela m'arrive à moi alors que j'ai fais attention tout au long de la course, mais voilà je paye pour les autres!!! Et puis, je m'en fou, j'ai battu mon record et je suis fier d'avoir encore montré qu'avec beaucoup de mental on pouvait aller très loin!!!!

 

10644736 10152723499689710 697057873040590617 o

Que dire?!?! En une seule phrase: je suis super content!!!

Après 4 ironmans je passe en dessous des 10heures sur le 5ème, j'en rêvais et j'y suis arrivé. Au fond de moi j'espérai mais sans vraiment y croire car les alléas de la vie font que l'entrainement ne suit pas toujours, mais malgré cela j'y suis arrivé. On peut dire que la gestion de course a fait beaucoup. Bref, je vous explique!!!

Je pars dans la deuxième vague à 7h, merveilleux départ, je suis seul en tête pendant quelques métres donc autant vous dire que ça booste pour la suite. Je prend mon tempo et reste dans le groupe de tête. Du lac, on passe dans un mini canal, je rattrappe le gros de la première vague (il sont partis à 6h45). L'horreur!!! On zig zag, et la nat est fini. 53' comme je me l'avais dis.

Cette année une compète ne va jamais sans une malchance et cette fois ci c'était à la transition. Je veux enlever ma combi et... pas possible... Mon cordon de trifonction s'est prise dans la tirette de ma combi. impossible de la décoincer!!! Je demande au bénévole, le temps qu'il trouve des ciseaux je laisse mon sac de transition dans la tente. Les ciseaux arrivent enfin!!! Je retourne dans la tente et la..... plus de sac!!! Il l'avait embarqué avec les autres. Le stress monte, je sais plus quoi faire!!! 5 bénévoles ont cherchér mon sac avec moi dans le monticule de sacs bleus. Cela me parait une étérnité et là on me l'apporte!! OUUUUUUF, c'est reparti....

Je pars vite en vélo, l'euphorie prend le dessus car je rattrape plein de mec devant, ça roule ça roule, une bosse, deux bosses, trois bosses, les jambes sont bonnes, et la motivation aussi. Je boucle mon premier tour en plus ou moins 2H15-20... C'était marrant, au début du deuxième tour tout le monde sans exception a eu un coup de mou, moins de monde a rattrappé, un peu mal au jambe, moins de public, mais le tempo reste! Je ralentis un peu pour en garder sous le pied car le but ici était de passer un bon marathon!!!

Le vélo fini en 5h01, après un petit arrêt aux toilettes me voilà parti sur le marathon en 4'10, euuuh je fais quoi??? je continue on verra bien;) au fur et à mesure des kilomètres mon allure descend pour arriver à 5'10 comme cela était normalement prévu. Des hauts et des bas sur ce 42,2 kilomêtres mais à aucun moment je n'ai marché sauf au ravito. J'ai bien géré ma douleur et ma concentration m'a beaucoup aider. Le ballon des 10h était juste devant moi, mais je n'arrivais pas à aller le chercher. A ce moment là je me suis dis: prends ton temps le moment viendra!!! Et de fait sur le retour je commence a acceléré et je le passe.

Je n'attend plus qu'une chose, trouver ma petite princesse dans le public pour finir ce moment innoubliable avec elle et lui faire partarger ce moment que seul un IRONMAN peut connaître!!!

Merci à vous tous pour tous vos messages,vos suivis, votre confiance.

Maintenant, un deuxième pour cette année????

 

Les galères continuent mais le mental l'emporte...

La température est annoncée à 32 degrés, moi qui n'aime pas la chaleur, ça s'annonce difficile... Cela me rappelle aussi quelques mauvais souvenirs sur mon premier Ironman à Nice avec 35 degrés sur le marathon. Boire, boire, boire sera donc le mot d'ordre de cette journée!!!!

Natation toujours de bonnes sensations, je sors 20ème devant le deuxième paquet en 37'10 .

Ensuite, un peu pris par l'euphorie, je démarre assez vite en vélo. Très vite, je repense à l'objectif du coach et je revois mon rythme: une dent en plus et c'est parti pour 80 tours/minute. Pour ne pas changer, petit problème mécanique pendant la course: mon prolongateur se déserre et je ne sais plus me mettre correctement sur mon vélo. Impossible de finir cette course si je ne trouve pas une solution car le parcours est très roulant. Par chance, je trouve un cycliste avec ce qu'il faut, je m'arrête, je règle ce petit soucis et c'est reparti mon kiki!!! (je crois que j'ai remercié 10 fois ce cycliste sur la course). S'en suivent quelques moins bonnes sensations mais après avoir mangé, je peux enfin relancer!!! Je finis en 2h21.

Pour finir, on savait tous qu'il fallait bien gérer la CAP car avec cette chaleur, ça ne pardonne pas. Je crois que je l'ai vraiment bien fait. Je n'ai pas tenu le temps du coach mais la température ne le permettait pas. Je la finis en 1h42 ! Temps final: 4h43.

Maintenant, dernière ligne droite pour L'Ironman de Klagenfurt...

DSC 1209

Premier triathlon de l'année, le 70.3 de Aix-En-Provence.

Belle course pour commencer la saison et surtout pour trouver et sentir les sensations.

Départ natation à 7h52 dans un splendide lac avec une ambiance de fou. Boum le départ est pris, comme à mon habitude je commence fort pour me retouver seul sans devoir bastonner dans le paquet. Les sensations sont supers bonnes, bouée après bouée je suis déjà boostée pour la suite. Sortie de l'eau en 27'22, 5éme de l'eau en catégorie!!!

Départ pour le vélo avec ma grande biloutte, alias Nicolas d'Harveng, on trouve un bon petit groupe qui avance bien et la moyenne grimpe... Malheureusement vers le 40éme kilomètre problème de dérailleur, obligé de s'arrêter pour le remettre correctement et donc perdu le groupe... Toute la fin de vélo se fait seul avec un beau petit col sur 3,8KM. Déscente dangeureuse, ma roue arrière est partie deux fois en cacahuète et une chute devant moi!!! 10kilomêtres de la fin rebelotte ennui mécanique, mon étrier de frein n'est plus retenu donc touche ma jante, malheureusement je ne sais rien faire donc la fin du parcours se termine comme cela...2H31 pour les 90km et 11éme de catégorie. Résumé, le vélo doit passer absolument à l'entretien ;)

Bon petit départ en course à pied, parcours très dur, très vallonné donc je ne sais pas prendre un petit rythme constant, mais je gère bien sans être dans le rouge tout au long des 21,1 km qui se termine en 1h39 24cat.

En résumé, très content de ma course surtout que je suis encore frais à l'arrivée!!! Prochain rendez-vous le 8 juin avec le 1/2 de Troyes ensuite l'IRONMAN en autriche le 29 juin!!!

Merci pour vos encouragements les ptit gars;)

DSC 1238 DSC 1267

DSC 1301

 

Sommes-nous vraiment en hiver?!?! Je me pose la question car le temps est doux et la neige ne pointe pas le bout de son nez. Cela pour ne pas me déplaire car courrir ou rouler par 10 degrés est vraiment plus agréable que par -5 degrés.

Mais bon, je sens que cela va arriver un jour ou l'autre, alors pour contrer l'arrivée du mauvais temps, rien de tel que de réserver un p'tit stage à Lanzarote du 08 au 19 février. Juste bien pour remonter les kilomètres au compteur et commencer les choses sérieusement pour la prépa ironman!!!

Un seul objectif principal pour cette année 2014, l'ironman de Klagenfurt et pour ce faire, le 70.3 de Aix et le 1/2 de Troyes. J'espère qu'avec cela tout sera réuni pour être au meilleur de ma forme!!

Petite nouveauté cette année dans mes entrainements : 2 séances de musculation et de renforcement. Que du plus à l'entrainement...

Zut, un oubli...

BONNE ANNEE sportive à toutes et tous!!!

 

Sponsors

J&B Trans


PAMAS


Skinfit Liège


Raes